Article 46: tout contrat qui n`est pas fait par écrit est nul et non avenu. Ce contrat est exonéré de tous droits de timbre et droits d`inscription. (2) le contrat de travail peut, tout en restant en vigueur, être modifié à l`initiative de l`une ou l`autre des parties. Article 19: un acte accompli par une personne dûment autorisée par un syndicat dans la poursuite d`un différend commercial ne peut être réalisable que s`il incite une autre personne à rompre un contrat de travail ou à s`interfère avec le droit d`une autre personne de disposer de son capital ou de son travail comme il le souhaitait. (3) les contrats de durée déterminée des travailleurs camerounais ne sont renouvelés qu`une seule fois avec la même société. À l`expiration d`un tel renouvellement, si les relations de travail se poursuivent, le contrat est transformé en une durée indéterminée. Article 32: un contrat de travail est suspendu: article 51: un entrepreneur tient une liste actualisée des sous-traitants avec lesquels il a signé des contrats. (5) Outre les divers avantages prévus par la législation en matière de bien-être social et familial, la femme a droit, pendant le congé de maternité, à une indemnité journalière, payable par la Caisse nationale d`assurance sociale et égale au montant du salaire, effectivement reçue au moment de la suspension du contrat de travail; elle conserve le droit aux prestations en nature. (5) avant cette publication, le ministre en charge de l`emploi peut inviter les parties contractantes à modifier ou à supprimer toute disposition dudit texte qui peut être répugnant aux lois et réglementations en vigueur. Résiliation d`un contrat de travail pour des motifs injustes ou irrecevables lorsqu`il est contesté devant un tribunal, l`employeur doit établir que le licenciement était fondé sur une raison substantielle telle qu`une faute grave, un manque de qualification, une incapacité à exécuter fonctions ou de licenciement. Dans de tels cas, les tribunaux prennent généralement en considération les droits statutaires de l`employé, en particulier le barème des traitements minimaux au Cameroun (6) toute personne qui, en utilisant un contrat fictif ou qui contient des déclarations fausses, obtient un emploi ou intentionnellement prend la place d`un autre travailleur, et, l`argument contractarien est inattaquant tout le temps, il est admis que les capacités peuvent «acquérir» une relation externe à un individu, et peut être traitée comme si elles étaient des biens.

Pour traiter les capacités de cette manière est également implicitement d`admettre que l` «échange» entre l`employeur et le travailleur est comme tout autre échange de biens matériels… La réponse à la question de savoir comment les biens de la personne peuvent être sous-traités est qu`aucune procédure de ce type n`est possible. Le pouvoir de travail, les capacités ou les services ne peuvent pas être séparés de la personne du travailleur comme des pièces de propriété. [8] à côté du code du travail, il existe plusieurs autres lois, décrets et ordonnances ministérielles qui régissent les relations entre les employés et les employeurs au Cameroun.